Durées d’isolement : Evolutions des règles au 3 janvier 2022

Afin de tenir compte de l’émergence et de l’évolution extrêmement rapide de la diffusion du variant Omicron en France et d’anticiper le risque de déstabilisation de la vie sociale et économique, les durées d’isolement et de quarantaine évoluent.

Dans ce contexte, associé à l’accélération de la campagne de vaccination et au rappel de la mise en œuvre des mesures barrières, le Gouvernement réduit les durées d’isolement des cas de Covid-19 et aménage les règles de quarantaine pour les cas contact.

Nous vous détaillons, dans la présente dépêche, les nouvelles consignes d’isolement et de quarantaine applicables y compris pour les personnes en cours d’isolement au 3 janvier 2022.

La durée de l’isolement dépend à la fois de la situation de la personne (positive à la Covid-19 ou cas contact) et de son statut vaccinal.

Si nécessaire pour les personnes contraintes de s’isoler, nous vous rappelons qu’elles peuvent demander un arrêt de travail sur le téléservice de l’Assurance Maladie declare.ameli.fr,

Personnes positives à la Covid-19

Depuis le 3 janvier 2022, les règles d’isolement sont les mêmes pour les personnes testées positives, quel que soit le variant en cause (Delta ou Omicron).

Personnes ayant un schéma vaccinal complet (dose de rappel réalisée dans les temps, conformément aux exigences du passe sanitaire)

La durée d’isolement est désormais d’une durée de 7 jours (pleins) après la date du début des symptômes ou, en l’absence de symptôme, après la date de prélèvement du test positif.

Toutefois, la personne positive peut mettre fin à son isolement au bout de 5 jours si elle n’a pas de symptôme depuis 48h et sous réserve d’effectuer un test antigénique ou PCR le 5ème jour et que celui-ci est négatif.

En revanche, si le test réalisé est positif ou si la personne ne réalise pas de test, elle poursuit son isolement jusqu’au 7ème  jour. Il n’est pas nécessaire de réaliser un nouveau test à l’issue de la période d’isolement.

Personnes positives ayant un schéma vaccinal incomplet (dose de rappel non réalisée) ou non-vaccinées

La durée d’isolement est de 10 jours (pleins) après la date du début des symptômes ou, en l’absence de symptôme, après la date de prélèvement du test positif.

Toutefois, la personne positive peut mettre fin à son isolement au bout de 7 jours si elle n’a pas de symptôme depuis 48h et sous réserve d’effectuer un test antigénique ou PCR le 7ème jour et que celui-ci est négatif.

En revanche, si le test réalisé est positif ou si la personne ne réalise pas de test, elle poursuit son isolement jusqu’au 10ème  jour. Il n’est pas nécessaire de réaliser un nouveau test à l’issue de la période d’isolement.

Enfants de moins de 12 ans, indépendamment de leur statut vaccinal

Qu’il soit vacciné ou non, l’enfant de moins de 12 ans doit s’isoler pendant 7 jours (pleins) après la date du début des symptômes ou, en l’absence de symptôme, après la date de prélèvement du test positif.

L’enfant de moins de 12 ans peut sortir d’isolement au bout de 5 jours s’il n’a pas de symptôme depuis 48h et sous réserve de lui faire effectuer un test antigénique ou PCR le 5ème jour et que celui-ci est négatif.

En revanche, si le test réalisé est positif ou aucun test n’est réalisé, l’enfant doit poursuivre son isolement jusqu’au 7ème  jour. Il n’est pas nécessaire de lui faire réaliser un nouveau test à l’issue de la période d’isolement.